Satys annonce la reprise du site d' ATE à Châteauroux

les salariés du site de Châteauroux en compagnie de Christophe Cador, Président, Fabien Roualdes Directeur Général et Thierry Melet, Directeur de la divison Aftermarket & VIP Painting de Satys

Lors de sa séance du 10 octobre 2019, le Tribunal de Commerce de Toulouse a retenu le projet industriel présenté par le groupe Satys pour la reprise du site de peinture avion de la société ATE (Aéro Technique Espace) à Châteauroux, qui avait été placée en redressement judiciaire le 17 mai dernier.

Implantée sur l’aéroport Marcel Dassault de Châteauroux, ATE emploie une quarantaine de personnes et comprend quatre salles de peinture avion dont deux pour les gros porteurs. Ce site va permettre de compléter l’offre de services de peinture avion du Groupe Satys, acteur majeur de ce secteur et qui connaît un développement soutenu depuis plusieurs années.

 Châteauroux, centre d’excellence en Europe du Groupe Satys pour la repeinture d’avions

« Châteauroux deviendra notre centre d’excellence en Europe pour la repeinture des avions long- courriers en Europe (« Aftermarket Painting») avec un objectif de 50 avions par an. Le savoir-faire du Groupe Satys allié à celui des équipes de Châteauroux nous permettra d’offrir un service de qualité et compétitif, répondant aux exigences des opérateurs aériens. Nous devrons aussi investir sur ce site. Et c’est en France que nous relevons ce défi », nous confie Christophe Cador, le président du groupe Satys.

« En 2019, nous aurons peint un total de 250 avions pour la seule activité repeinture d’avions (« Aftermarket Painting») et prévoyons le doublement de l’activité d’ici à 2022 », explique Thierry Melet, directeur de l’activité Aftermarket & VIP Painting du groupe Satys.

« Je tiens à souligner le rôle important qu’ont joué dans cette opération de reprise, les équipes Satys ainsi que celle site de Châteauroux de la société ATE par leur professionnalisme et leur compétence reconnue. Je remercie aussi nos clients et la région Centre-Val de Loire, propriétaire de l’aéroport Marcel Dassault de Châteauroux pour le maintien de leur confiance», souligne Christophe Cador.